Les particularités de la musique orientale

Publié par panel47 le

Chaque pays dans le monde dispose de ses propres cultures et traditions. La musique en est un exemple. Elle peut même différencier une nation par rapport aux autres. En ce qui concerne les pays arabes, la musique orientale est ce qui les caractérise le mieux. D’ailleurs, elle est présente dans tous leurs évènements importants.

Les caractéristiques de la musique orientale

Que ce soit dans les mariages, les fêtes traditionnelles ou même les boites de nuit, la musique orientale se trouve partout. Elle est devenue une culture incontournable des Arabes. Elle s’est même étendue dans tous les coins du monde.
Tout d’abord, la musique orientale est l’ensemble des musiques issues du monde arabe. Comme son nom l’indique, elle provient de la partie Orient, proche de l’Atlantique. Historiquement, elle a été utilisée par l’Islam, pour conquérir le monde arabe, et aujourd’hui, elle fait partie des cultures de ce dernier.

La musique orientale se distingue de la musique occidentale. Si cette dernière s’est développée vers l’art de la polyphonie, la musique orientale, elle, est restée en mode monodique. Autrement dit, elle utilise une mélodie monophonique, et construite à base de modes appelées maquâmes. Ces modes reposent sur plusieurs intervalles dont le tri cordes ou tétracordes. Ces derniers reflètent la diversité de cultures rencontrées pendant la conquête de l’Islam. On peut donc dire que la musique orientale est riche en rythme et est assez complexe à jouer. Néanmoins, en la maniant, elle devient très agréable à entendre.

Comme toute autre musique dans le monde, la musique orientale a aussi beaucoup évolué. Si la musique orientale traditionnelle était purement classique, aujourd’hui, elle se mélange avec d’autres genres. Ainsi, des styles folkloriques, pop ou contemporains existent actuellement. Certaines chansons orientales ont même été élaborées pour se conformer à chaque occasion. Il en est ainsi de la musique orientale pour mariage, la musique orientale pour la danse (qui est d’ailleurs la plus connue) et la musique orientale douce, nécessaire pour la détente.

Les instruments de la musique orientale

Bien que la plupart des musiciens orientaux utilisent des instruments classiques comme la guitare ou le piano, il existe aussi des instruments propres à celle-ci. L’oud en est un exemple. D’ailleurs, il est le plus utilisé dans la musique arabe. Étant l’ancêtre du luth, il est surtout nécessaire pour créer une basse mélodique ou rythmique dans les ensembles musicaux. Il est ainsi, le plus présent dans les musiques orientales traditionnelles.
Quant au Nay, il s’agit d’une flûte en roseau. Il possède presque la même mélodie qu’une flûte normale, avec quelques particularités.

Par ailleurs, comme instrument de percussion, les Arabes utilisent beaucoup des tambours en forme de vase. Néanmoins, ils se servent aussi des tambourins Bendir, du Rabab et du qanun. Ce dernier est notamment une cithare, composée de soixante-douze cordes métalliques.
Enfin, la musique orientale en 2018 utilise beaucoup d’instruments de pop et électroniques. Parmi les chanteuses orientales les plus célèbres, il est possible de citer Elissa, Fairouz ou Myriam Fares. Grâce à leur musique culturelle unique, elles ont réussi à s’imposer dans le marché musical du monde entier.

Articles connexes

Catégories : Genres

panel47

36 ans. Ma passion ? Trouver de bonnes idées et des astuces pour rendre le quotidien plus simple. Vous recherchez un site bourré d’infos et de conseils ? Vous l’avez trouvé ! Je vous propose de booster votre vie quotidienne !